Répliques Saison 3

301 – Who Say’s You Can’t Go Home ?

Wade (à Zoe) : Pas besoin de t’expliquer. Je n’ai aucun regret. Par contre pour les autres habitants de cette ville, je ne peux pas dire qu’ils étaient aussi charmés par tes cyber-adieux que moi.

Zoe (à Dash) : Tu sais à New York proposer des Bagels frais ça a vraiment une importance.

AnnaBeth (à propos de Lynly) : La seule chose petite chez elle s’est son égard pour mon temps.

Lavon (à Wade) : Ma petite cousine a le cœur brisé. Si tu fais quoique ce soit qui s’apparente a du flirt, je t’arracherais les bras, et les jambes. Et tu auras du mal à te remettre debout.

Wade (à Lavon) : T’es mignon papa poule, mais ne t’inquiète pas, je m’en sors bien avec les filles, je n’ai pas besoin de séduire celle avec qui je vis. Ça m’a apporté assez de problèmes dans le passé.

Zoe (à Lemon) : J’ai trouvé George. Mais il ne veut pas me laisser entrer dans sa chambre d’hôtel. Lemon (à Zoe) : C’est parce que tu es un vrai démon et qu’il est assez intelligent pour le savoir.

Earl (à Zoe et Wade) : Je préfère mourir ici avec mon fils et ma future belle-fille auprès de moi. Vous pourrez planifier votre mariage en même temps que mon enterrement.

AnnaBeth (à Lemon) : Si c’est si honteux, tu n’as qu’à arrêter de coucher avec lui. C’est un lui, oui ?

Wade (à Lemon) : Avec Meatball ou une meatball (boule de viande) ? Parce que je ne sais pas ce qui serait le pire.

Lemon (à Wade) : Non, Zoe ne peut pas avoir un petit ami quand moi je couche avec un type qui porte le nom d’un accompagnement !

Wade (à Lemon) : Lemon, tu es complètement folle. Tu as besoin d’une cure anti-conspiration en 12 étapes !

302 – Friends In Low Places

Zoe (à Joel) : « Tu es sûr que tu vas te plaire ici ? Parce que tu fais le même sourire avec ma mère. »

Meatball : « On se retrouve ici à midi ? »
Lemon : « NON ! »
Meatball : « Ok, à 11h30 alors. »

Lemon : « C’est toi qui nous a rendus publique. Je ne pensais pas que les gens croiraient vraiment que je sortais avec toi. J’ai une réputation à protéger. »
Wade : « Oh, c’est drôle venant de celle qui se tape Meatball. »
Lemon : « Ça c’est ma honte personnelle privée. Je n’ai pas besoin d’une autre publique ! »

Lemon : « En fait, faire semblant d’être avec toi est le meilleur anti-Meatball possible. »
Wade « Je pensais que coucher avec Meatball était le meilleur anti-Meatball possible. »
Lemon : « C’est ce qu’on pourrais penser mais il y a ce truc qu’il fait avec… »
Wade « Oh arrête c’est dégueu ! »

Brick : « Alors c’est depuis cet été ? Donc je suis venu ici tous les jours, depuis des mois, tu m’as servi mon café, parlé de sport et de voiture. Et ça ne t’a jamais traversé l’esprit de me dire que tu sortais avec ma fille ?! »

Lynly : « Je ne te dirais pas son nom, sinon tu le tuerais. »
Lavon : « Si je me sens généreux. »

Joel : « Si en fait, c’est grave. J’ai les fesses en feu et un homme que je connais à peine me fait un massage très intime. »

Lavon : « George Tucker, tu es l’avocat de Lavon Hayes. À ce titre, tu dois m’éviter de faire quelque chose d’illégal. »

George (à Lavon) : « Il y a vraiment des gens dans cette ville qui n’ont aucune considération pour l’ami… Et ne me laisse pas commencer sur toi. »
Lavon : « Oh arrête, on a dépassé ça. »

AnnaBeth : « Tu as entendu la partie ou je disais que c’est pour Zoe et Joel ? »
Lemon : « Mmh, mmh. Donc tu dois vraiment inviter des gens avec qui je pourrais discuter. »

Lynly : « Tu es si gentille de m’inviter que je voulais te rendre la pareille. Cette robe est vraiment faite pour quelqu’un de plus jeune. »

Zoe : « Bon voila, te voir avec quelqu’un d’autre m’a fait peur. Plus que ce que j’aurais pensé. Et j’imagine que ça n’est pas facile pour toi non plus de me voir avec Joel… Tu dis rien ? OK. Bien. Mais on doit trouver un moyen de coexister. Accepter qu’on aille de l’avant l’un comme l’autre. Parce que c’est vraiment une toute petite ville. »
Wade : « T’as un gros moustique dans le cou. »
Zoe : « Quoi ? Où ? »
Wade : « Nan, tu l’as louppée. Tu devrais réessayer. Mais plus fort. »
Zoe : « Il est où ? Je l’ai eut ? »
Wade : « Ouais, euh, non. »
Zoe : « Il est où ? »
Wade : « En fait maintenant… Il y en a deux. »
Zoe : « Oh. Je te déteste. »

Joel : « Deux personnes portant des noms d’aliments le faisaient en cachette. »

Joel : « Est-ce qu’il y a d’autres ex dont tu voudrais me parler ? Comme pourquoi ce George Tucker refuse de me serrer la main ? »
Zoe : « Il y a des choses qu’on devrait garder pour plus tard… »

303 – Take This Job and Shove It

Brick : « Je pourrais te prescrire une pommade pour te débarrasser de cette attitude de New Yorkais. »

Zoe : « Alors on s’est dit 2 mots en 5 mois et c’est comme ça que tu veux relancer la conversation ? »

Wade : « Tu pourrais prendre 6 mois sabbatique. Moi j’aimerais ça avoir 6 mois sabbatiques ! »
Zoe : « Ta vie entière est sabbatique. »

Brick : « J’essayais déjà de ne plus l’avoir dans ma liste d’amis avant même que Facebook soit inventé. »

Zoe : « Si on te demande, tu ne sais pas où je suis. »
Joel : « Émotionnellement ? Parce que c’est vrai. »
Zoe : « Tais-toi. »

Wade : « Ouais, et tu as fais des choses bien plus stupides quand tu es arrivées ici. George Tucker s’est fait rouler dessus à cause de toi, tu as ruiné la Parade des Fondateurs, tu as fait sauter les plombs de la moitié de la ville. Et c’était seulement la première semaine. »
Zoe : « Comment s’est possible que tu boives autant mais que tu n’oublies pas ? »

304 – Help Me Make It Througt The Night

Wade : « Vous pourriez y aller comme ce couple marié qui ne s’est jamais marié ! Quoi ? C’était drôle. »

Lemon : « Tu perds la tête ? Inviter ma grand-mère se serait comme inviter un grand Requin blanc à une soirée piscine. »

Lemon : « Oh papa, tu es tellement génial, gentil et compréhensif. »
Brick : « Oh non, qu’est-ce que tu veux ? »

Bettie Breeland : « Si la Mer Rouge a pu être séparée en deux, peut-être qu’on peut ressusciter ton statut social de la mort. »

Bettie Breeland : « J’espère. Parce que ça tiendra du miracle de réussir à faire quelque chose de tes cheveux. »

Zoe : « Je suis de garde ce soir. Alors ne me regardez pas comme ça, vous pourriez être les prochains. »

Randall : « Est-ce que vous connaissez un certain Wade Kinsella ? »
Joel : « Apparemment je n’y suis pas autorisé. »

Bettie Breeland : « Alors fils, comment va la vie sociale ? Tu as trouvé une autre femme deux fois plus jeune que toi pour traiter la famille comme un épagneul traiterait un rhododendron ?

Peter : Chardonnay ? Vous apprécierez au moins une chose dans cette soirée. »

Zoe : « Oui l’urgence médicale c’est un cas d’anxiété aigu. Mon meilleur ami et mon petit ami ne s’entendent pas. Et on ne partira pas tant que ça ne sera pas résolu. »
Lavon : « Mon alligator n’est jamais là quand on a besoin de lui. »

Lemon : « Tu penses surement que je suis snob. A vrai dire je n’aime pas m’écouter moi-même là tout de suite. »

George : « Mais tu savais que c’était la femme de quelqu’un. Tu ne pouvais pas ne pas voir l’immense bague à son doigt qui criait ‘mariée’. »

George : « Wade, sérieusement, qu’est-ce qui ne va pas chez toi ? Tu sors avec des filles qui ont des copains de la taille de réfrigérateurs. Tu sais ce que je crois ? Que tu prends toutes les filles non disponibles que tu peux, parce que la seule que tu veux n’est pas disponible et tu ne peux pas l’avoir. »

Lemon : « Tu ne vas pas louper ton avion ? »
Peter : « Je crois que l’Europe n’a pas bougé depuis un moment. Elle peut m’attendre encore un peu. »

Zoe : « Je t’en dois une. »
Joel : « Oui, et tu pourrais commencer par me laisser choisir mes amis. »

305 – How Do You Like Me Now ?

Joel : « Wade, mon vieil ami, je prendrais comme d’habitude. »
Wade : « L’omelette du carnivore, sans viande, ni jaune d’œuf, ni pommes de terre, et pas de beurre sur les tartines. C’est noté. »

Lavon : « Tu veux que je fasse un décret selon lequel les habitants de Bluebell doivent aimer ton petit copain ? »

George : « Donc tu es revenue. Et tu es dans mon bureau. S’il te plaît, dis-moi que tu portes quelque chose sous ce manteau ? »

Zoe : « C’est une longue histoire. »
George : « Oh je suis sure que ça n’est pas ça qui va t’empêcher de la raconter. »

Wade : « Tout le monde a tout faux. Et toi et moi on le sait très bien. Tu es toujours amoureuse de moi. »

306 – Family Tradition

Wade : « J’ai une idée de ce qu’on pourrait faire avec nos bénéfices : une pub à la radio avec un jingle. Le seul problème c’est que je ne trouve rien de positif qui rime avec Jammer : marteau, taule, bégayer. »
Lynly (à George) : « Tu aurais pu déposer le livre dans ma boite aux lettre, devant ma porter, ou le donner à Lavon. Mais non, sinon tu n’aurais pas eut d’excuse pour venir me parler. »
Joel (à Zoe sur la location de la maison) : « Hey, c’est ta famille, on aura peut-être une réduc ! »
Joel : « Si ça se trouve ils sont géniaux. Accueillants et drôles. Des gens avec qui passer les vacances et faire des barbecues le dimanche ? » Zoe : « Et s’ils sont froid et ennuyeux, et qu’ils tirent sur ce qu’ils mangent en barbecue le dimanche, et que ça pourrait être nous un dimanche ? »
Le père d’Annabeth : « Ma chérie, pourquoi le maire a les clés de chez toi ? »
Annabeth : « C’est une brillante idée ! » Lavon : « Quand tu dis brillant, c’est qu’on a aucune autre option ? »
Lemon : « George, est-ce que je peux te parler. De façon confidentielle, confidentialité avocat-client ? » George : « Oui, mais techniquement je ne peux pas être ton avocat sans prendre des frais. » Lemon lui donne une corbeille de nourriture. George : « Se sera donc confidentiel. »
Zoe (à propos de sa famille dont elle veut être appréciée) : « Laisse moi les gagner avec ma personnalité de gagnante. Mais d’abord il faut que je les fasse boire. »
Lemon : « Travailler avec toi a été vraiment génial… » Wade : « Oh woow, woow ! Tu me fais un compliment-sandwich ? J’ai inventé le compliment-sandwich ! Si tu veux acheter le Fancie’s, dis le, c’est tout.
Wade (à Lemon) : « Tu auras toujours tes boissons gratuites ici. Surtout cet espèce de vin que tu as ramené et que personne ne boit ! »

307 – I Run To You

Zoe : « Qu’est-ce que tu fais pendant tout ce temps avec Joel ? » Wade : « Rien. » Zoe : « Je sais ce que tu prépares. » Wade : « Ah oui. Quoi ? » Zoe : « Je ne sais pas, mais je trouverais. »
Tom : « Si Joel n’arrive plus à écrire, ils vont tout mettre sur ton dos. Avant qu’il te rencontre, tout allait bien. Peut-être que tu es sa Yoko Ono. » Zoe : « Yoko Ono n’a pas bloqué John Lenon, s’était sa muse. » Tom : « Oui, mais elle a tué les Beatles ! »
Wade (à Zoe) : « C’est l’idée la plus stupide que tu ai eut. Et pourtant tu n’as que ça, des idées stupides. »
Wade (à Zoe) : « J’y peut rien si ton copain me trouve irrésistible. »
Zoe (à Wade) : Vous êtes complètement différent Joel et toi. Et j’aimerais bien que ça reste comme ça. » Wade : « Si c’est ce que tu te dis. »
Meatball : « J’étais sur que si je me visualisais dans la course je finirais par y arriver. Je devrais utiliser ce don pour faire le bien. Je vais visualiser un arbre qui fait des donuts. »

Le speech de Lavon et Annabeth sur la confiture :

Lavon : « Et puis tout d’un coup, tu sors ta confiture de nulle part. Et maintenant c’est tout ce à quoi tout le monde pense. »
AB : « Et bien désolé. J’ai travaillé dure pour faire ces confitures. Je voulais les partager, les emmener à la prochaine étape. Parce que parfois les gens ne savent pas qu’ils ont envie de confiture avant de l’avoir devant eux. »
Lavon : « Mais tu ne peux pas imposer ta confiture à tout le monde. Parce que même si tu aimes la confiture, ça te donne envie de ne pas en prendre. »
AB : « Peut-être mais la confiture ça a une date d’expiration. Tu ne peux pas la laisser traîner dans un coin pour toujours. Alors si tu ne veux pas de ma confiture, tu me le dis, et je l’emmène ailleurs. »

Wade (à Zoe) : « Oh chérie, je n’ai pas besoin de me débarrasser de Joel pour que tu reviennes à moi. La vérité c’est que tu ne veux pas que je dise à Joel que tu es toujours amoureuse de moi. »

308 – Miracles

Wade : « C’est ce que tu portes pour un dîner d’Hannuka ? »

309 – Something To Talk About

Zoe : « Je peux t’entendre faire les gros yeux ! »
Wade : « Donc Lemon n’est plus en ville et tu ressens un vide dans les complots ?! »
AB : « On pourrait faire croire que le père du bébé de Shelby est une célébrité, Robin Thicke ou Lance Armstrong. »
Brick : « Lemon, ce check-in constant commence à me donner l’impression d’être en train de parler au principal du lycée. »
Zoe : « AB prend un air illicite. Plus illicite. Trop illicite ! »
Wade : « Pas de commentaire ? C’est comme dire ‘T’approches pas de lui, c’est un abruti’ mais avec moins de mots. »
Wade : « Peut-être que la vérité c’est que je rend Vivian heureuse. Peut-être que la vérité c’est que tout le monde dans cette ville peut voir que j’ai changé, sauf toi. Peut-être que tu devrais te demander pourquoi tu ne veux pas me voir sortir avec quelqu’un proche de toi. »

313 – Act Naturally

Wade : « Le temps soigne toutes les blessures. Et les coups d’un soir aussi. »
Zoe : « J’aimerais beaucoup continuer à regarder mon ex rouler des pelles à ma toute nouvelle cousine, mais je dois aller au travail. »
Lavon et Wade en cœur : « Zoe déteste les anniversaires. »
Candace : « Joel, le sud te va bien. Mais tu ne peux pas sortir sans te raser. »
Zoe : « Tout ira bien. Fais moi confiance. »
Joel : « Je déteste quand tu dis ça. »
Joel : « Petit-déjeuner au lit. Et un cadeau supplémentaire, je ne chanterais pas. »
Earl : « Et quand est-ce que je la rencontre ? »
Wade : « Oh je pourrais te trouver une petite place pour début 2016. »
Earl : « J’ai changé d’avis, je ne veux pas rencontrer ta nouvelle copine. Je ne l’aime déjà pas. Elle n’arrivera jamais à la cheville de celle-ci [il montre Zoe]. C’est mon rôle de père de dire la vérité. »
Tansy : « Qui sait. C’est nous. Je ne connais pas d’autres personnes plus malchanceuses en amour que nous deux. »
George : « Ça pourrait être un signe que l’on est fait l’un pour l’autre. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s